Treuil à tambour ou à bras ?

Tout ce qui se déplace à la voile et qui n'est pas "marine en bois", y compris les "flotteurs technologiques"
Répondre
PierreDou
Messages : 3
Enregistré le : 23 févr. 2024, 02:40
Localisation : Paris

Treuil à tambour ou à bras ?

Message par PierreDou »

Bonjour à tous,

Depuis quelques temps je vois de plus en plus des coques équipées en de treuil a bras pour la gestion de l'ecoute.
Le soucis c'est que j'utilise beaucoup de treuil a tambour dans mes maquettes.
Mais à la moindre écoute qui se bloque quelques part, un point d’écoute mal positionné ou encore une ecoute trop tendue et c’est le Servo qui ne répond plus..
J'ai bien essayé d'y intégrer des ressors ou de ''l'élastique'' pour aider la méca mais le résultat n'est pas réellement satisfaisant ..

Simple question du coup quel treuil vous préférez ? Et si vous pouviez m'expliquer pourquoi.
Ainsi me dire vers quelle marque vous avez donner votre confiance, car le choix est large aussi..

Je vous souhaite une excellente journée,

A vous lire,
PierreDou

PS. une petite photo de mon RG65
RG65 - 01-2024.jpg
RG65 - 01-2024.jpg (199.21 Kio) Vu 5383 fois
Avatar du membre
JiPeheL
Modérateur
Messages : 3350
Enregistré le : 30 mai 2011, 22:20
Localisation : 78490 ou 22430
Contact :

Re: Treuil à tambour ou à bras ?

Message par JiPeheL »

Bonjour.

Le treuil à bras n'est, en principe, utilisé que pour les petits bateaux. Il a quelques avantages sur le treuil à tambour, surtout la rapidité, la facilité du chemin d'écoutes sans risque d'emmêlement et de réglage de course.

Il a, par contre, quelques inconvénients, notamment la nécessité d'utiliser un servo puissant ( > 10 kg/cm et souvent davantage) donc nettement plus cher que le treuil à tambour équivalent, l'encombrement du déplacement du bras et l'obligation de le positionner sur un bord, ce qui complique (un tout petit peu) l'équilibrage et le défilement de l'écoute n'est pas proportionnel au débattement du manche.

Les trois principaux inconvénients du treuil à tambours sont 1) une relative lenteur, 2) Un risque d'emmêlement des écoutes si on a mal conçu leur cheminement (*), 3) La difficulté à limiter le débattement mais ce dernier point est facile à régler avec les radios modernes côté émetteur, voire avec un peu d'électronique entre le récepteur et le treuil.

(*) Dans tous les cas, il est préférable de concevoir le cheminement du circuit en boucle avec une poulie à l'avant et une autre à l'arrière, ce qui évite tout risque d'emmêlement. Les écoutes de foc et de grand voile (et les autres si nécessaire) sont fixées à l'endroit le plus pratique sur ce circuit.
Cordialement, JiPeheL
Bien faire et laisser braire.
gema1831
Messages : 316
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:33
Localisation : pas trop loin

Re: Treuil à tambour ou à bras ?

Message par gema1831 »

Salut,
Le système que je préfère, c'est le circuit fermé. (avec poulie à l'avant et une à l'arrière) Les écoutes sont nouée sur le câble du circuit fermé.
janot67
Messages : 4
Enregistré le : 21 mai 2022, 22:58

Re: Treuil à tambour ou à bras ?

Message par janot67 »

J'utilise le plus souvent le treuil à tambour sur mes voiliers, en circuit ouvert avec un élastique de tension (un peu une vieille habitude).

J'ai commencé avec un treuil tambour (mécanique Monoperm réducté ) mais proportionnel commandé par un servo sur mon M de...1977 !
Puis un Sanwa à bras sur ma première Jauginette suivi d'un SLM à tambour avec une électronique perso sur la seconde Jauginette (là c'était dans les années 80-90).
J'ai eu un Graupner Segelwinde 2 sur mon cata Tornado de Schluter...
Et sur mes RG pour le moment j'ai fait le choix d'un treuil tambour chinois à 10 euros qui fonctionne bien (JX-W4505 4T), j'en ai acheté trois d'un coup car il parait que leur fiabilité est "catastrophique", mais chez moi pas de soucis depuis plus d'un an.
Pour le dernier RG que j'ai encore en construction, je mettrai un servo à bras chinois lui aussi que j'ai trouvé sur Ali dans les 15 eurps (DS power 15kg), pas pour la rapidité, mais pour essayer d'avoir une platine compacte.

Je suis toujours resté sur le système de circuit à élastique qui permet de tout mettre sur le pont (facilité de réglage et d'entretien) et d'avoir un seul endroit de sortie d'écoute bien protégé des entrées d'eau. Certains placent le tambour du treuil traversant le pont, c'est encore plus simple même si la fixation du treuil est plus délicate.
Répondre